Rechercher

Les femmes au Mouvement du Nid

Les femmes accompagnées par le Mouvement du Nid fuient les conditions de vie précaires ainsi que les violences sexo-spécifiques. Néanmoins, à leur arrivée en Martinique, la précarité et les conditions de vie difficiles perdurent. En effet, la complexité administrative, la méconnaissance de la langue française et les discriminations condamnent ces femmes à tous types de violences, dont celle de la prostitution.

Depuis 5 ans le Mouvement du Nid - Martinique accompagne ces femmes dans leur parcours de sortie de la prostitution à travers l'accès aux droits (formation, support psychologique et juridique, assistance sociale, santé, recherche d’emploi) afin de faciliter leur insertion socio-économique et leur évolution dans un environnement digne.


Nous constatons que la crise sanitaire a aggravé la grande précarité dont souffrent les femmes, d’autant plus les femmes migrantes victimes du système prostitutionnel.


Vie chère, services de l'État et de la collectivité au ralenti, économie informelle restreinte...


La crise sanitaire a également accentué la fracture numérique pour les femmes que nous accompagnons, dans un système où de plus en plus de démarches administratives s’effectuent en ligne. Malheureusement un grand nombre de nos bénéficiaires ne disposent pas ou peu des connaissances et des ressources nécessaires pour l’accès à un ordinateur ou un smartphone. Certaines femmes se voient obligées d'emprunter des téléphones voir de se prostituer afin de pouvoir enfin accéder à l'indépendance en régularisant leur situation administrative et en accédant à leurs droits. Les enfants en pâtissent également, en résultant une augmentation du décrochage scolaire.

Le Mouvement du Nid Martinique réaffirme que la prostitution est "rarement un choix, mais toujours une violence", violence découlant d’un système de domination des hommes sur les femmes où seul un combat pour l’égalité entre les hommes et les femmes saura faire avancer le chemin vers une société plus égalitaire, à l’heure du féminisme intersectionnel.


Lavinia, Membre fondatrice du Mouvement du Nid



24 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Voilà le slogan choisi pour le 8 mars 2022. La précarité, qu'elle soit économique, sociale ou culturelle, est un processus qui découle du fonctionnement de notre société. Les femmes sont encore plus t