Rechercher

« La précarité n’est pas un métier »

Voilà le slogan choisi pour le 8 mars 2022.


La précarité, qu'elle soit économique, sociale ou culturelle, est un processus qui découle du fonctionnement de notre société.


Les femmes sont encore plus touchées par cette précarité, depuis la pandémie, comme à chaque crise que subit une société. Cheffes de famille pour un nombre important, elles ont vu leurs revenus diminués car licenciées ou privées de jobs divers. Elles étaient déjà majoritaires parmi les personnes qui vivent au-dessous du seuil de pauvreté. Là, le lot grossit.


La précarité est aussi le sort des femmes qui, travaillant ou pas, ont dû assumer les charges domestiques, l’éducation et le suivi scolaire des enfants dans un contexte difficile. Leur vie est faite de privations et d’oppression.


Nombreuses aussi sont les femmes qui vivent des violences dans leur couple, violences que la pandémie a exacerbées. Ces violences sévissent aussi au travail : violences morales, sexuelles. Et dans la rue, à travers un harcèlement permanent quel que soit l’âge.


Nous, à Culture Egalité, voulons que les femmes gagnent en liberté, en autonomie. Nous attirons l’attention de l’opinion publique, des personnes qui mettent en place des projets, qui font des choix de programme d’orientation politique, sur la vie difficile et injuste qui est celle des femmes.


Culture Egalité.



30 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout