Rechercher

Hommage à Solange Fitt Duval

Solange, une nouvelle association féministe est née dans notre pays et elle souhaite te rendre un vif hommage.

Notre association « Culture Egalité », a pour slogan : « femmes libres, autonomes, solidaires » :  Valeurs, qui sont dans la ligne droite de ce que tu as défendu toute ta vie.

  1. L’égalité entre les êtres humains d’abord et la lutte pour la justice sociale. Tu as pris des risques dans tous tes combats politiques, syndicaux à côté des plus humilié-e-s, des plus exploité-e-s, dans des périodes très dures dans des périodes très dures de l’histoire de notre pays. 

  2. L’égalité entre les peuples, entre les êtres humains. Ta lutte contre le colonialisme s’est manifestée de manière particulièrement forte quand tu as animé ce comité de femmes au moment de la répression contre les militants de l’OJAM – l’Organisation de la jeunesse anticolonialiste de la Martinique.

  3. Enfin, l’égalité entre les femmes et les hommes a été le combat qui t’a mobilisée toute ta vie. Et dans ce combat pour les droits des femmes, tu étais à côté des femmes les plus opprimées, les plus humiliées. Celles des campagnes, des habitations, des bas quartiers des communes. Celles qui bossaient dur dans les métiers de « bonnes », et tous les petits métiers mal payés.

Ce sont ces valeurs, tes valeurs, Solange, que nous voulons poursuivre, que nous voulons transmettre à notre manière aux jeunes femmes d’aujourd’hui qui croient tout acquis et semblent oublier que certaines de nos aînées se sont battues pour que les femmes sortent un minimum la tête de l’oppression, et gagnent en dignité. Tu as été de ces pionnières.

Nous devons leur dire haut et fort, comme tu l’as fait, que notre liberté, nous devons continuer à la conquérir. Que notre autonomie est fondamentale pour poser les bases de notre émancipation à laquelle tu as consacré ton énergie. Cette solidarité entre les femmes du monde, entre les opprimé-e-s du monde, quelles que soient leur couleur, leur origine, leur religion, tu l’as défendue et tu nous l’as enseignée en particulier dans les pages du journal « femmes martiniquaises», lors de congrès mondiaux de femmes et de manifestations diverses.

Aujourd’hui nous voulons te dire que  les féministes de  la Martinique savent que la route est encore longue, très longue pour sortir les femmes, les peuples des oppressions de plus en plus fortes dans un monde sans merci pour les plus exploité-e-s et où les femmes sont celles qui payent le plus lourd tribut. Mais nous avancerons avec plus de détermination sur cette trace que tu as défrichée pour nous et pour toutes les femmes de ton pays.

Mercredi 2 avril 2014

#cultureégalité #rebelles #DROITSDESfemmes #marronnes #sakafet

0 vue0 commentaire