Rechercher

Bell Hooks

Dernière mise à jour : 2 févr.


Gloria Jean Watkins, plus connue sous son nom de plume bell hooks, est une professeure et autrice féministe afro-américaine. Née le 25 septembre 1952 à Hopkinsville, ville du sud des Etats-Unis, elle grandit dans une famille nombreuse issue de la classe populaire. Très jeune, elle se heurte au racisme et à la ségrégation raciale.


Elle a créé son nom de plume à partir du nom que s’est choisi son arrière-grand-mère maternelle, Bell Blair Hooks, qu’elle admire. Et elle utilise délibérément des minuscules pour ses initiales, afin de mettre en avant ses travaux plutôt que sa personne.


Elle a publié une trentaine de textes, s’intéressant particulièrement à la théorie féministe, au racisme, mais également à la masculinité. L'un des plus célèbres est Ain’t I a Woman ? Black women and feminism (1981) dont le titre est directement inspiré du fameux discours prononcé en 1851 par Sojourner Truth, abolitionniste et défenseuse des droits des femmes africaines-américaines.


Elle est une précurseuse de l’intersectionnalité (qui sera théorisée à partir des années 1990 par Kimberlé Crenshaw) : elle évoque dès le début des années 80, notamment dans Ain’t I a Woman? "l’interconnectivité des oppressions de sexe, de race et de classe", qui cherche à expliquer les mécanismes de constructions communes de ces catégories. En effet si, pour elle, la domination des hommes s’exerce sur toutes les femmes, il subsiste des inégalités frappantes entre les femmes blanches et les femmes noires, et entre les femmes des classes aisées et les femmes des classes défavorisées. Pour bell hooks, le genre, mais également la race et la classe, sont donc des notions fondamentales qu’il convient de (re)connaître, puis de dépasser lorsqu’on cherche à construire une communauté égalitaire.


Sa recherche d’une pluralité d’engagements et de voix dans le féminisme s’étend aux hommes, qu’elle cherche à inclure dans le combat pour l’égalité entre les genres. Elle exprime cette idée en particulier dans son livre Feminism Is For Everybody, qu’elle présente comme un “court manuel” à destination “des hommes, jeunes et vieux, et de nous tout.es”.

Sensible à la notion d’engagement et de solidarité, elle applique cette idée à celle de la sororité. Celle-ci ne doit pas se baser sur une victimisation commune mais bien sur une volonté de constituer un groupe politique prêt à affirmer ses revendications. Elle développe une théorie autour de l’amour et de l’empathie comme éléments clés de la lutte féministe, qu’elle exprime notamment dans son livre All about love, publié en 2000. En effet, selon elle, le manque d’entraide, de compréhension mutuelle, de tolérance, et a fortiori, d’amour, sont tout autant d’éléments qui vont favoriser la perpétuation de la société patriarcale.


Poète, conteuse pour enfants, pédagogue, guérisseuse, résistante, révolutionnaire... elle est morte à 69 ans, le 15 décembre 2021, nous laissant toutes un peu orphelines, mais nous léguant une œuvre immense et diverse où elle a eu le souci de s’adresser à toutes et tous en partant de l’expérience quotidienne pour nous conduire à l’universel, et en utilisant une langue simple et claire. A nous de faire fructifier cet héritage par la lecture et l’étude de ses principaux ouvrages.

(D’après plusieurs articles du Net, et principalement, bell hooks : Portrait d'une militante par Molly Marchand, rédactrice de Feminists in the City)


La théoricienne et militante féministe afro-américaine bell hooks est morte le 15 décembre dernier, nous laissant toutes un peu orpheline. Mais elle nous a laissé une œuvre riche, multiple et accessible. A nous d’y puiser !

« Approchez-vous. Voyez comment le féminisme peut toucher et changer votre vie et nos vies à toutes et tous. Approchez et découvrez de vos propres yeux ce qu'est le mouvement féministe. Approchez-vous et vous verrez : tout le monde peut être féministe. » « Pour faire simple, le féminisme est un mouvement qui vise à mettre fin au sexisme, à l’exploitation et à l’oppression sexistes. » Tout le monde peut être féministe, 2020

(En anglais : Feminism Is For Everybody, 2000)



Huguette Bellemare


27 vues0 commentaire