fbpx

Jeu de piste pour les enfants “Égalité en jeu”

Harriet Tubman
25 mars 2017
Fanm Ouvé Zié’w MAG – #1
29 mars 2017
Show all

Jeu de piste pour les enfants “Égalité en jeu”

Article publié par France-Antilles le 28 mars 2017

Lors de cette manifestation, la présence de Josette Augustin (à droite sur la photo), déléguée régionale aux droits des femmes, soulignait sa volonté de sensibiliser les enfants dès le plus jeune âge, sur ces notions d’égalité et de sexisme. (DR)

Une cinquantaine d’enfants de l’école primaire de Chateauboeuf a investi la Savane, à l’occasion du jeu de piste « Égalité en jeu » , organisé par l’association Culture Égalité, en partenariat avec la FCPE (association de parents d’élèves) et la ville.
Un jeu de piste en ce mois dédié à la lutte pour les droits des femmes, qui nécessitait de bien suivre les indices afin de trouver les questions cachées d’un bout à l’autre du parc de la Savane. Métiers réservés aux femmes ou aux hommes ? Droit de vote des femmes ? Ce sont là quelques-unes des thématiques abordées.
Sur les 50 participants, on pouvait compter sur la moitié des doigts d’une main ceux (pas celles!) qui pensaient qu’une fille ne peut pas être pilote d’élite ou jouer à la voiture télécommandée. Ils avaient droit aux grands cris de leurs camarades, filles et garçons.

« ON N’EST PAS PAREIL, MAIS ON VAUT PAREIL! »

Ces enfants ont expliqué avec conviction qu’une fille doit pouvoir choisir le métier de son choix, faire ce dont elle a envie. Quant à savoir si les garçons ont le doit de pleurer, la question a semblé sans fondement à tout ce petit monde.
« La spontanéité des réponses et la force des propos confirment bien que c’est la société qui fait des dégâts sur ces jeunes esprits qui ne sont ni sexistes, ni racistes » , estime Culture Égalité. « Les clips, les vidéos, le langage des adultes, les modèles montrés à la maison dans la répartition des rôles, font d’eux des hommes qui roulent les mécaniques, dominateurs, et des femmes qui ont du mal à sortir des rôles traditionnellement attribués dans cette société d’inégalités ».
Le cri lancé par ces enfants a le mérite d’être clair : « On n’est pas pareil, mais on vaut pareil! » Des enfants qui ont promis d’éduquer papa, maman et toute la famille, à des comportements moins sexistes. Le diplôme reçu à la fin de la journée les y engage, en tout cas, fortement.

Culture Égalité se tient à la disposition des municipalités, des autres associations… pour mettre en place ce jeu de piste « Égalité en jeu ».

velit, Praesent leo Phasellus massa suscipit Aenean felis quis