fbpx
parallax background

Femmes debout contre la servitude en Martinique

« Ne pas laisser les idées racistes et xénophobes entrer en Martinique »
20 mars 2017
Harriet Tubman
25 mars 2017

Les femmes ont toujours eu un rôle décisif dans les luttes sociales et ce fut le cas contre la servitude en Martinique.

Des femmes debout contre la servitude en Martinique

 

Contre l’esclavage, elles sont actives et entreprenantes. Aucune lutte anti esclavagiste n’a pu se mener sans elles et surtout aboutir sans elles.

  • Une partie d’entre elles, personnels de maison (domestiques, das – substituts de gouvernante…) connaissaient mieux les secrets des maîtres.
  • Elles se battaient pour elles-mêmes mais aussi pour leurs enfants et leurs compagnons, pour empêcher la séparation des familles et voulaient la liberté, ou, sinon, une meilleure vie pour leurs enfants.
Elles étaient impliquées dans les associations serviles pour la solidarité, les coups de main et la résistance.
Les femmes libres de couleur, en 1848, ont fait signer des pétitions dans les moments de crise sociale.
Du 10 avril jusqu’à juin 1848, elles sont celles que l’on retrouva à l’arrivée des bateaux (le Packet) pour connaître les nouvelles, les commenter et s’appuyer sur ce qui se préparait en France concernant les esclaves mais aussi les questions d’égalité pour les libres de couleur.
Elles ont été massivement dans tous les lieux de rassemblement où on fait circuler les nouvelles et les initiatives : dans les églises, les marchés…
Comme dans toute la Caraïbe, tout au long de l’histoire, depuis les femmes amérindiennes (dont la reine Anacaona), les femmes en Martinique ont pris toute leur place dans la résistance.
ut tristique dapibus nunc libero. mattis Praesent nec vel, Aliquam id Phasellus