fbpx

Culture Egalité à la Dominique après le cyclone Maria

Solidarité avec la Dominique
23 octobre 2017
9 décembre., pawol fanm
1 novembre 2017
Show all

Culture Egalité à la Dominique après le cyclone Maria

L’association féministe Culture égalité en solidarité avec la Dominica National Council of Women

Une vidéo qui vous dira l’ampleur des dégâts, la détresse de la population.

Le 18 septembre le cyclone Maria ravageait l’île de la Dominique, laissant une population dans le plus grand dénuement. L’association Culture égalité, après beaucoup de difficultés, à pu joindre Vanya David la présidente de l’association. Nous sommes allées le samedi 21 octobre, rencontrer ces femmes qui nous ont accueillies. Nous avons porté des produits divers, modeste collecte mais combien appréciée.

Des femmes touchées au plus profond d’elles-mêmes, dans la pauvreté, mais debout. 

La vidéo présentée a été réalisée par Caroline Pinaud, dans des conditions difficiles, très vite. Nous n’avions peu de temps.

Nous la remercions très chaleureusement ainsi que Roger Arnauld qui nous a porté ses bras, ses jambes et son soutien moral.

Nous remercions vivement toutes celles et tous ceux qui ont contribué à cette collecte.

Notre solidarité doit continuer

L’émotion est trop forte, trop contente de la serrer dans nos bras après avoir enfin pu les avoir au tél et là les embrasser. 
Le choc continue dès le 1er pas posé. Roseau dans un état qu’aucune de nous ne pouvait s’imaginer. Du mal à retenir notre émotion quand nous allons au siège de la DNCW. Nous l’avions vu 2 ans plus tôt. Modeste mais accueillant, un peu comme le nôtre à Culture égalité. Plus de toit, plus rien. Placé au 1er étage un sol qui s’effondre. Nous avons du mal à filmer, craignant de traverser.  

Le choc ! Une grande respiration . Plus de toit, plus de fenêtres. Le vent a tout emporté, même les portes intérieures et a embarqué en passant le matelas gisant beaucoup plus loin sur une feuille de tôle dehors.

Nous avons un devoir de solidarité entre féministes mais encore plus entre peuples de la Caraïbe.

Pas de coup de pub sur le dos de la misère. Nous avons déjà un RDV pris avec ESA  Caraïbes et le Secours Catholique pour joindre nos efforts. 
 Nous vous sollicitons encore et encore. Notre pot commun continue. . Nous avons un devoir de solidarité entre féministes mais encore plus entre peuples de la Caraïbe. 
Nous leur avons promis un Noël digne de leur courage.

Elles ont besoin de sortir de cet état pour reprendre de façon très opérationnelle leurs actions d’aide à l’autonomie des femmes, de lutte contre les violences faites aux femmes et aux petites filles.

Leurs actions féministes ne doivent pas s’arrêter
.

 

23-10-2017

 

lectus suscipit leo. id venenatis, Lorem